newsletters-esu-psu

BIOGRAPHIES | BIBLIOGRAPHIE | SIGLES | APPEL A DOCUMENTS | LIENS | CONTACT | FORUM



Cliquez sur les rubriques de votre choix :


> L'ENSEIGNEMENT

> L'AGRICULTURE

> LE LOGEMENT

 

 

agriculture

Tribune Socialiste N°306, 15 décembre 1966

 

 

LES ESU ET LE PSU/ L'AGRICULTURE


1964

DÉCEMBRE 1964 ● AGRICULTURE : L’INTÉGRATION CAPITALISTE ● Serge Mallet analyse la transformation de l’agriculture soumise à une nouvelle forme d’exploitation capitaliste. Il s'agit d'un système liant contractuellement le producteur à une firme qui s'engage, moyennant, conditions de prix, de quantité et de qualité et contre fournitures de matériels, d'aide technique ou de prêts, à absorber la totalité de sa production. Ce système a complètement perturbé le marché car l’objectif essentiel de ces firmes est de vendre de l’aliment et non du poulet ou du porc. Il a poussé à la surproduction et donc à la chute des prix, ruinant ainsi le producteur. Le seul moyen de lutter contre ce système est le mouvement coopératif anticapitaliste soutenu par la lutte syndicale et politique.
Tribune Socialiste N°217, 5 Décembre 1964 signé Serge Mallet

1965

FÉVRIER 1965 ● LA LUTTE SOCIALISTE Á LA CAMPAGNE ● La Fédération du Gard s'interroge sur le débat ouvert par des militants syndicalistes paysans et rapportés par Serge Mallet dans un numéro précédent de Tribune Socialiste. Les agriculteurs du Gard bénéficient d’un ensoleillement, de bonnes conditions d’exploitation et d’une vente de produits primeurs. Ces producteurs sont des artisans de luxe et n’ont pas de problèmes pour écouler leur production. Serge Mallet profite de leurs questions pour expliquer les dangers d’une autre agriculture : l’ agriculture « intégrée » soumise à la recherche de profit des grands groupes de type Findus. Il propose une contre action pour lutter contre l’intégration capitaliste de l’agriculture.
Tribune Socialiste N°227, 13 Février 1965 signé Serge Mallet

1966

DÉCEMBRE 1966 - JANVIER 1967 ● AGRICULTURE : LA LOGIQUE EST DANS LE SOCIALISME ● L’ACTION SOCIALISTE DANS LE MONDE PAYSAN ● BERNARD LAMBERT ● Un Français sur cinq vit de l’agriculture mais leurs revenus ne sont que de la moitié des autres français. La première source de cette inégalité vient des frais engagés par l’agriculteur pour devenir propriétaire de sa terre. Pour permettre d’alléger ses charges, il faut prévoir une révision du droit du sol et prévoir une municipalisation des terres. Par ailleurs il faut développer une nouvelle stratégie de l’organisation de la production et de la distribution des produits de la terre face à celle mise en place par les grands groupes industriels qui concentrent toute la chaîne de production en favorisant l’industrialisation de l’agriculture et la distribution des produits, tout étant mis en œuvre pour leur plus grand profit. La réponse doit être l’organisation de coopératives gérées par les agriculteurs, seule solution qui leur permettra de mutualiser les outils de production et de distribution, et de garantir un meilleur produit. Le P.S.U est le seul parti de gauche dont la recherche, le programme et la lutte soutiennent ces idées pour la sauvegarde de la terre, du revenu et du bien être des agriculteurs.
Tribune Socialiste N°306, 15 Décembre 1966 et Tribune Socialiste N°309, 5 Janvier 1967

 

 



credits: Secrétariat de rédaction : Roger Barralis, Pierre Montacié, Jean-François Pertus, Jacques Sauvageot | Conception web Kaz design&web | Moka Studio