newsletters-esu-psu

BIOGRAPHIES | BIBLIOGRAPHIE | SIGLES | APPEL A DOCUMENTS | LIENS | CONTACT | FORUM



Cliquez sur les rubriques de votre choix :


> L'ENSEIGNEMENT

> L'AGRICULTURE

 

 




 

 

LES ESU ET LE PSU/ L'ECONOMIE


1963

JANVIER 1963 ● LA RETRAITE À 60 ANS : UN MAUVAIS PALLIATIF AU CHOMAGE ● Maurice Schumann vient de déposer une proposition de loi tendant à abaisser l’âge de la retraite de 65 à 60 ans pour les hommes et à 55 ans pour les femmes, avec une pension de 40% du salaire moyen. Un des arguments pour appuyer sa proposition est que l’abaissement de l’âge de la retraite permettrait d’éviter le chômage à venir. Or, on sait que le chômage est évité plutôt par le niveau de qualification professionnelle et des investissements productifs. S’il est important de réserver un traitement particulier aux catégories de travailleurs des métiers pénibles, il faut remettre en question d’abord et avant tout le niveau de rémunération des retraités et l’organisation de la production.
Tribune Socialiste N°131, 12 Janvier 1963 signé Michel Combes

1 – 15 FÉVRIER 1963 ● LES TRAVAILLEURS PEUVENT-ILS GÉRER L’ÉCONOMIE ● DÉBAT ENTRE PIERRE NAVILLE, SERGE MALLET, CLAUDE LEFORT ET PIERRE-MENDÈS-FRANCE ● Le Centre d’Etudes Socialistes, sous la présidence de Laurent Schwartz a organisé un débat autour de la gestion démocratique de l’économie dans un monde en changement et de plus complexe. Le débat porte sur l’interrogation que doivent avoir les socialistes sur la forme et le contenu que doit prendre la société socialiste de demain pour redonner à tous, un idéal, des buts et des méthodes d’action. Chacun des orateurs s’interroge sur ce que doit être la démocratie, et comment organiser l’autogestion de la société sans nier l’individu.
Les Cahiers du Centre d’Études Socialistes, N° 23-24. 1-15 Février 1963

AVRIL 1963 ● À PROPOS DES PROBLÈMES DE RETRAITE : CRÉER DES FORMULES DE TRAVAIL Á TEMPS PARTIEL ● Nombreuses ont été les réactions syndicales sur la question des retraites. Les représentants des organisations syndicales proposent d’autres pistes de réflexion comme le travail à temps partiel, l’encadrement des jeunes et la transmission d’expériences sur des postes moins contraignants. Ils ajoutent que le choix de partir tôt ou plus tard devrait être laissé à l’appréciation de chacun.
Tribune Socialiste N° 143, 6 Avril 1963 signé Michel Combes

1964

JANVIER 1964 ● LE "PLAN DE STABILISATION " ● Le "Courrier de la République" sous la direction de Pierre Mendès France examine la politique économique décidée par le plan de stabilisation de M. Giscard d’Estaing. Il démontre que les mesures politiques et les ajustements techniques décidés ne répondent, contrairement à ce que devrait être toute politique économique, ni à la nécessité de l’accroissement des biens mis à disposition des citoyens, ni à une meilleure distribution sociale, ni à la préparation de l’avenir et des changements. Ce plan de stabilisation n’évitera ni le chômage ni la récession. Au-delà de l’économique se pose d’abord un problème politique.
Courrier de la République, N°19, Janvier 1964

23 NOVEMBRE 1964 ● LE CONTRE-PLAN PRÉSENTÉ PAR LE P.S.U. ● "Au moment où le Parlement commence l’examen du projet gouvernemental d’ « Options pour le Vème Plan », le P.S.U. tient à rappeler son opposition à ce projet et à formuler de façon détaillée, les bases du contre-plan qu’il propose comme plate-forme commune à l’ensemble des forces de gauche françaises, syndicales et politiques. "
Texte intégral : « le Contre-Plan  présenté par le P.S.U., 23 Novembre 1964

1965

1965 ● SERGE MALLET ● LA NOUVELLE CLASSE OUVRIÈRE ET LE SOCIALISME ● Répondant à un exposé d’Herbert Marcuse sur le socialisme dans la société industrielle, Serge Mallet expose les changements intervenus dans le travail de la classe ouvrière dont les modes de production ont été modifiés par l’introduction de l’automatisation. Il confronte les théories de Marx, Proudhon et Marcuse et analyse les mécanismes de production des sociétés capitalistes. Il conclut en soulignant l’importance de ce type de débats qui doivent aider à restructurer la pensée socialiste internationale à partir d’une analyse des contradictions du capitalisme d’organisation
Revue Internationale du Socialisme – N°8, [1965]

1967

OCTOBRE 1967 ● POUR UNE PROGRAMMATION EUROPÉENNECONFÉRENCE DE PRESSE Pierre Mendès-France fait des propositions concernant la construction européenne. Il préconise l’institution d’une autorité politique européenne dotée d’attributions propres pour mener à bien une action collective  basée sur une planification à l’échelle de l'Europe. Il propose une harmonisation des mécanismes bancaires et une politique monétaire commune. Il demande une harmonisation des objectifs sociaux pour favoriser la redistribution sociale. Que se soit dans le domaine des investissements, de la science et de la technique il lui semble urgent d’instaurer la coordination des politiques.
Tribune Socialiste Spécial étranger, N°343, 12 octobre 1967

OCTOBRE 1967 ● LA GRANDE BRETAGNE ET LE MARCHÉ COMMUN ● PIERRE MENDÈS FRANCE ● Deuxième extrait de la conférence de presse donnée par Pierre Mendès France sur les problèmes posés par la demande d’entrée de la Grande Bretagne au Marché Commun. L’Angleterre manque de réserves monétaires, en particulier du fait de sa contribution importante à l’effort de guerre. En revanche l’Europe des Six dispose de plus de 20 milliards de dollars de réserves. L’entrée de la Grande Bretagne dans le marché commun est une chance de constituer un pool européen des réserves monétaires et de créer un fonds d’égalisation des échanges monétaires. Pierre Mendès France explicite ici son idée d’une harmonisation des politiques et des échanges monétaires des pays de l’Europe pour la création d’une politique monétaire commune.
Tribune Socialiste N° 344, 19 Octobre 1967

NOVEMBRE 1967 ● LA GAUCHE ET LA MONNAIE ● MICHEL ROCARD Une analyse de la situation financière de la Grande Bretagne et du mécanisme des charges qui pèsent sur la livre sterling. Pour Michel Rocard, la gauche et plus particulièrement le P.S.U. ne doivent pas ignorer et écarter des débats les questions sur les mécanismes monétaires dans la construction d’un programme commun de gouvernement.
Tribune Socialiste N°349, 23 Novembre 1967

1968

AVRIL 1968 ● LAMINAGE CONTINU ● PIERRE BELLEVILLE ● La fusion de trois groupes sidérurgiques en bassin Lorrain démontre comment les mécanismes financiers peuvent appauvrir une région, entraîner une démotivation des salariés et la fragilité des mono-industries. Le bassin Lorrain souffre d’un aménagement uniquement pensé pour la production de la sidérurgie sans vue à long terme. Il y a peu d’infrastructures, aucun centre de recherche et d’écoles spécialisées pour permettre des recrutements de personnels qualifiés. Ce sous aménagement a été organisé et entretenus par des patrons qui redoutaient toute concurrence et toute implantation d’une production nouvelle. L’exemple de la Lorraine pose la question de l’aménagement équilibré du potentiel de production, de sa continuité, comme de la prise en compte de l’évolution des moyens de production que doit nécessairement avoir toute action économique. Telle a été la démonstration de Pierre Belleville présentant son prochain livre au Conseil National du P.S.U.
Tribune Socialiste N° 368, 18 Avril 1968

1969

5 - 15 SEPTEMBRE 1969 ● INTRODUCTION À L’ÉCONOMIE POLITIQUE ● Au stage de formation des ESU qui se tient en Corse du 5 au 15 septembre 1969, une introduction à l’Économie politique est donnée par l’École d’Économie marxiste. Michel Rocard présente à la suite, un exposé intitulé « Réflexions introductives sur le capitalisme ». Le deuxième texte précise la notion de « capitalisme monopolistique d’Etat » mise en cause par Michel Rocard.
Introduction à l’Économie Politique. Ecole d’Économie Politique Marxiste et l'exposé de Michel Rocard. In Problèmes du Socialisme , Janvier 1970
Débats (2) : à propos de l’exposé de Rocard sur le Capitalisme, in Problème du  Socialisme, N°3, Juin 1970

1970

FÉVRIER 1970 ● SERGE MALLET ● INTERVIEW SUR « LA NOUVELLE CLASSE OUVRIERE » Cet ouvrage a été écrit en 1963, et donc est à inscrire dans ce contexte. Serge Mallet explicite comment les revendications qualitatives d’alors, dans les entreprises de pointe, si elles n’étaient pas les mêmes qu’en 1968, ont ouvert les voies aux revendications des années 68-70.
Lire : L’interview de Serge Mallet sur « La nouvelle classe ouvrière ». In  Problèmes du Socialisme , Février 1970 N°2

PIERRE JALÉE ● « L’IMPÉRIALISME EN 1970 » ● Présentation et analyse du dernier livre de Pierre Jalée sur l’impérialisme et plus précisément sur une approche de la situation mondiale du capitalisme. Au-delà du rappel synthétique des thèses marxistes l'apport nouveau de l’ouvrage consiste surtout en éléments chiffrés ou en informations sur l'état des rapports économiques entre pays riches et pays en voie de développement.
Lire : Notes de lecture sur l’Impérialisme en 70 de Pierre Jalée.  In  Problèmes du Socialisme , Février 1970 N°2

1973

OCTOBRE 1973 ● DÉVELOPPEMENT DES FIRMES MULTINATIONALES ET ÉVOLUTION DU RÉGIME CAPITALISTE ● Le développement des multinationales constitue un phénomène récent qui bouleverse complètement l’analyse du capitalisme. La crise monétaire traduit dans une très large mesure l'inadaptation du système monétaire aux nouvelles structures du capitalisme. Les Etats ne peuvent plus assurer aux entreprises nationales les meilleures conditions pour affronter la concurrence avec ces multinationales. Il semble nécessaire de dégager avant tout des objectifs politiques pour tenter de faire échec à cette nouvelle économie mondiale.
Critique Socialiste : revue théorique du P.S.U. N°15, Octobre – Novembre 1973 signé B. Jaumont.

1973 ● LE MARCHÉ COMMUN CONTRE L’EUROPE ● BERNARD JAUMONT, DANIEL LENÈGRE, MICHEL ROCARD ● La construction de l'Europe issue du traité signé à Rome en 1957, communément appelé « Marché commun » n'est en fait rien de plus qu'une union douanière. Pour qu'une véritable communauté européenne sorte de ce projet, il aurait fallu qu'un même objectif ou du moins un même intérêt unisse ses promoteurs. Or le seul résultat de cette construction est aujourd’hui la recherche du profit dans un système capitaliste globalisé en faveur des multinationales. La rançon de ce système c’est pour les travailleurs l'augmentation de la productivité, l'accélération des cadences, l'accroissement de la mobilité, la concentration  de   la  production, l'entassement dans les banlieues-dortoirs, le sacrifice des équipements collectifs, l'éloignement du lieu de travail. Pourtant, la transition au socialisme paraît difficile si elle ne se réalise pas au niveau de toute l'Europe. Et il est donc urgent de développer la solidarité entre les travailleurs pour qu'il existe une chance de construire une Europe socialiste, c'est-à-dire le contraire d'un Marché commun.
Le Marché commun contre l’Europe : Bernard Jaumont, Daniel Lenègre, Michel Rocard, Editions du Seuil, 1973 – Introduction.

1974

JANVIER – FÉVRIER 1974 ● CRISE MONÉTAIRE INTERNATIONALE : LE RENONCEMENT FRANÇAIS ET LA POLITIQUE SOCIALISTE DE DEMAIN  ● Cet article a été écrit avant que n’éclate la crise pétrolière mais l’auteur précise que cela ne remet pas en cause les analyses et perspectives exposées. A la sortie de la guerre, le dollar devient le moyen de paiement international. En Août 1971 la parité or-dollar est supprimée. A Nairobi, le 23 septembre 1973, les Etats-Unis ont réussi à imposer leur économie comme régulateur de l'économie mondiale capitaliste. Compte tenu de ces paramètres, Jacques Gallus conclut que « si un nouvel équilibre mondial n'est pas créé au bénéfice d'une Europe indépendante et socialiste à l'occasion du prochain changement de pouvoir en France, alors la dernière chance de réviser Yalta dans cette partie du monde sera perdue ».
Critique Socialiste N°16, Janvier – Février 1974 signé Jacques Gallus

JANVIER – FÉVRIER 1974 ● LA CRISE DE LA PLANIFICATION FRANÇAISE ET LA RÉGULATION DU CAPITALISME FRANÇAIS ● La préparation du VIIème Plan est un moment opportun pour tenter une analyse du rôle et des problèmes de la planification en France dans le système économico politique. Point de vue des différentes tendances politiques et analyse des différents mécanismes de la planification depuis 1947 jusqu’au 6ème plan. Interrogation sur l’intérêt d’une régulation centralisée du capitalisme dans une phase d’internationalisation  croissante du capital et de la production.
Critique Socialiste N°16, Janvier – Février 1974 signé Michel Breton

JANVIER – FÉVRIER 1974 ● CRISE DÉCISIVE OU RENOUVELLEMENT DU CAPITALISME ?● DES ÉLÉMENTS DE RÉPONSE ● Les évènements récents révèlent un chaos économique apparent : inflation à une vitesse accélérée, récession et donc menaces sur l'emploi, désordres monétaires,  crise  énergétique, guerre économique entre grandes sociétés, pression, quelque peu inhabituelle, des pays pauvres sur les pays riches "Autant d'interprétations possibles entre lesquelles il convient, non de choisir, mais de relever et de combiner les plus opérationnelles. Un diagnostic exact sur la situation est en effet absolument nécessaire car il engage l'action des organisations politiques de gauche, et singulièrement le P.S.U."
Critique Socialiste N°16, Janvier – Février 1974 signé Daniel Lenègre

15 NOVEMBRE 1974 ● PROGRAMME DE CRISE ET PROGRAMME SOCIALISTE ● PIERRE NAVILLE ● Face à la vague de grèves et de manifestations qui agitent le pays depuis le début d'octobre dans tous les secteurs d’activités comment le parti socialiste, s'il arrivait au pouvoir, pourrait-il concilier des perspectives socialistes (autogestionnaires) et une conjoncture de crise économique mondiale ? Le programme commun n'apporte pas de réponse. Les propositions économiques de Michel Rocard sont-elles une solution ?
Critique Socialiste N°20/21, Janvier - Février 1975 signé Pierre Naville

1979

MARS 1979 ● MARCHÉ COMMUN ET DIVISION INTERNATIONALE DU TRAVAIL● DENIS CLERC ● L'objet de cet article est de démontrer que la division internationale du travail c'est-à-dire la règle de la spécialisation d’une production en fonction des coûts de production immédiats, sans prise en compte d’autres facteurs à long terme n'est souhaitable ni pour les uns, ni pour les autres. Elle renforce le mode de production capitaliste, accentue les déséquilibres et les inégalités, et empêche la mise en place d'une économie de type socialiste autogestionnaire.
Critique Socialiste N° 34, Mars 1979 pp.9-27

1984

1er TRIMESTRE 1984 ● EN FINIR AVEC LA DÉSINDUSTRIALISATION DE L’EUROPE ● PHILIPPE MESSINE ● L'industrie, en France, a perdu, en moyenne, 130 000 emplois par an entre 1974 et 1984. Cette perte d’emplois touche tous les secteurs industriels et l’ensemble de la Communauté européenne. Face à cette désindustrialisation  il faut trouver les moyens de mener un projet de transformations structurelles pour l’Europe. Est-il possible d’avoir un projet politique de gauche pour l’Europe ? Est-ce l’occasion de bouleverser les relations sociales et l’organisation du travail ? Ce sont les questions auxquelles l’auteur répond.
Critique Socialiste n°48, 1er Trimestre 1984 article signé Philippe Messine pp. 15-27

 

HAUT DE LA PAGE

credits: Secrétariat de rédaction : Roger Barralis, Pierre Montacié, Jean-François Pertus, Jacques Sauvageot | Conception web Kaz design&web | Moka Studio