newsletters-esu-psu

BIOGRAPHIES | BIBLIOGRAPHIE | SIGLES | APPEL A DOCUMENTS | LIENS | CONTACT | FORUM







Cliquez sur la rubrique de votre choix :

> LES ESU

> L'UNEF

> LE PSU


1960 1961 1962 1963

1964 1965 1966 1967

1968 1969 1970

 


 


ORGANES DIRIGEANTS : LES ESU

ORGANISATION : PRINCIPES ET STATUTS

L'instance de base est la "conférence nationale étudiante" (CNE) qui est, en principe, annuelle ; dans les faits, la périodicité a été en général moindre, ou au contraire certaines années elle a été plus fréquente; elle réunit des délégués de toutes les sections étudiantes du PSU (sections ESU).  Entre les CNE, a parfois été réuni un "conseil national extraordinaire" (également appelé "CNE"), de même composition, mais qui n'élit pas de direction étudiante (en principe, car dans un cas, fin juin 68, il l'a fait).
 
La CNE élit le "secrétariat national étudiant" (SNE) - dénommé DPE ("direction politique étudiante") à partir de novembre 1969 - et, quand il existe, le "bureau national"  ou, pendant une courte période, le "comité politique étudiant" (CPE) - des ESU,  instances intermédiaires, destinées à associer un peu plus les représentants de province à la direction nationale étudiante, et qui n'ont jamais vraiment fonctionné quand elles ont existé.

Sur la base de ces principes, la désignation des organes dirigeants a été certaines années modifiée pour tenir compte soit des responsabilités prises à l'UNEF, soit pour remplacer des camarades qui ont eu des obligations personnelles, soit pour des raisons politiques de renforcement des instances dirigeantes.
La vie des organes dirigeants des ESU n'est pas linéaire et s'adapte au contexte et aux responsabilités des uns et des autres.

1960

PREMIER SECRÉTARIAT NATIONAL ÉTUDIANT : Lucien SFEZ (Secrétaire national politique) ; Raymond LE LOCH (Trésorier national) ; Georges CHAPELLE (Secrétaire national chargé de la Province et des Relations Internationales) ; Etienne GRUMBACH (Secrétaire national au relations extérieures) ; Jacques MOREAU (Rédacteur en chef du journal « Tribune Etudiante » ; Jacques POMANTI (Secrétaire national à la formation) ; Luc SOUBRÉ (Secrétaire national à l’organisation parisienne).

CONFÉRENCE NATIONALE EXTRAORDINAIRE 16 et 17 DÉCEMBRE ● ÉLECTION DU DEUXIÈME SECRÉTARIAT NATIONAL ÉTUDIANT : Raymond LE LOCH (Secrétaire Général) ; André BURGUIERE (Presse propagande) ; Georges CHAPELLE (Relations Internationales) ; Guy DHOQUOIS (Formation) ; Claude DUPONT (Questions universitaires) ; Alain GEISMAR (Relation avec la Province) ; Philippe GOLDMAN (Relations extérieures) ; Nicole IFFRIG (Organisation Parisienne) ; Claude PIERRE (Trésorier) ; Christian TORCHIO (administration).

1961

CONFÉRENCE NATIONALE 31 MARS et 1er AVRIL 1961 ● ÉLECTION DU TROISIÈME SECRÉTARIAT NATIONAL ÉTUDIANT : Yves TAVARNIER (Secrétaire général) ; J.P.DELAVILLE (Secrétaire national adjoint) ; Claude DUPONT (Formation) ; Raymond LE LOCH (Relations extérieures, Trésorerie) ; Claude PIERRE (Adjoint aux relations extérieures) ; Romain DENIS (Relations internationales) ; Nicole IFFRIG (Liaisons avec la Province) ; Christiane MORA (Questions universitaires) ; Roger ESMIOL (Journal Tribune Etudiante) ; Jean Pierre NAURY (Secrétaire suppléant).

1962

CONFÉRENCE NATIONALE MARS 1962 ● ÉLECTION DU QUATRIÈME SECRÉTARIAT NATIONAL ÉTUDIANT : Jacques KERGOAT (Secrétaire Général) ; Jacques Arnaud PENENT (Région parisienne) ; Jean-Louis PENINOU (Province) ; P.POIDEVIN (Lycéens) ; Romain DENIS (Relations internationales) ; Françoise LONGEOT (Universitaire) ; Evelyne PUJEAU (Presse, Propagande)

1963

CONFÉRENCE NATIONALE ÉTUDIANTE 23-24 JANVIER 1963 ● ÉLECTION DU CINQUIÈME SECRÉTARIAT NATIONAL ÉTUDIANT : Jacques KERGOAT (Secrétaire général) ; Françoise LONGEOT (Responsable universitaire) ; Denis WORONOFF (Relation avec Paris) ; GOURDON (Relation avec la Province) ; Yves LE PAPE (Bulletin intérieur) ; Jean-Philippe DERENNE (Secrétaire administratif, trésorier).

CONFÉRENCE NATIONALE ESU et JSU 31 MARS et 1er AVRIL 1963 ● Le mouvement des jeunesses socialistes unifiées est dirigé par deux Bureaux : un Bureau National « ESU » et un Bureau National « JSU ».

19 AVRIL 1963  BUREAU NATIONAL « ESU » : Jacques BASS (Secrétaire national) ; Jean-Louis TRIAUD (Secrétaire National adjoint) ; Didier DEGREMONT (Responsable formation), Benoît DHAVANES (Relation Région Parisienne), Didier FROMENT (Responsable syndical) ; Gérard SERFATI (Relation presse, propagande), Jean-Claude GLASSER (Trésorier national).

BUREAU NATIONAL « JSU » : GARABUAU (Secrétaire national) ; CHONET (Secrétaire national adjoint – formation) ; GINESTE (Responsable presse) ; CHATTON (Relations Internationales) ; LE BAUBE (Propagande) ; BLEIBTREU (Relation avec la Région parisienne) ; MACHON (Propagande – Relations avec la Province).

DÉCEMBRE 1963 ● SECRÉTARIAT NATIONAL ÉTUDIANT : Jacques-Arnaud PENENT (Secrétaire Général) ; François ARON (Paris –Ulm) ; Blaise LEENHARDT (Paris-Sciences) ; Yves Le PAPE (Paris-Droit) ; Marc PESKINE (Paris sciences) ; Jean-Claude STOLOFF (Paris-Médecine) ; Patrick THUILLIER (Paris-Droit) ; Jean-Philippe TOURNAIRE (Paris-Lycées) ; Jean-Claude VESSILLIER (Paris-Sciences)

COMITÉ NATIONAL LISTE MAJORITAIRE DE 16 MEMBRES : ARON (Paris-Ulm) ; CALAQUE (Paris-Grandes écoles) ; Jean-Claude GILLET (Paris-Sorbonne) ; GUIOT (Seine – Banlieu ENSET Suppléant) ; HOUGUENAGUE (Lille) ; Arlette JACQUET (Montpellier) ; LAPLACE (Bordeaux) ; Blaise LEENHARDT (Paris-Sciences) ; Yves Le PAPE (Paris-Droit) ; MAITRE (Grenoble) ; Jacques-Arnaud PENENT (Paris-Sorbonne) ; Marc PESKINE (Paris-Sciences ) ; PRADET (Clermont-Ferrand) ; Jean-Claude STOLOFF (Paris-Médecine) ; Patrick THUILLIER (Paris-Droit) Jean-Philippe TOURNAIRE (Paris-Lycée) ; Jean-Claude VESSILLIER (Paris-Sciences).

COMITÉ NATIONAL LISTE MINORITAIRE 11 MEMBRES : BAGES (Toulouse) ; BOSSER (Rouen) ; EVANO (Rennes) ; FORTIER (Lille) ; FOULON (Nancy) ; PRIGENT (Paris-Sorbonne) ; Bernard RAVENEL (Antony) ; REAULT (Nantes) ; RENARD (Caen) ; TRIAUD (Paris-Sorbonne) ; WORONOFF (Paris-Ulm)

HAUT DE LA PAGE

1964

LE SECRÉTARIAT NATIONAL « PROVISOIRE » NON ÉLU DE DÉCEMBRE 1964 :
Jean-Claude GILLET (Paris-Sorbonne- Secrétaire National) ;  Philippe BRACHET (Paris-Droit) ; Yves Le PAPE (Paris-Droit) ; Jean-François PERTUS (Paris-Sorbonne) ; Jean TERCE (Paris-Sorbonne)

1965

MARS 1965 ● Le Bulletin Intérieur N°3 des ESU fait état d’une équipe de travail comprenant Philippe BRACHET, Jean-François PERTUS ; Jean-Claude GILLET ; Jean TERCE ; Yves Le PAPE ; Patrick THUILLIER auxquels viendra s’adjoindre le camarade KELEROUX (ENS)

26 - 27 JUIN 1965 ● Le Comité Politique National du PSU décide «d'associer quelques camarades de province et des minoritaires » au SNE provisoire, non élu, dans le cadre d'un « Bureau national étudiant » également non élu : le secrétariat national est désormais composé (autour de Jean-Claude Gillet) d’Yves Le Pape, de Jean TERCÉ, de Michel PERRAUD, de Joël GEMO, de PRADET, de Jean-François PERTUS. Le bureau national est élargi à 6 camarades de province. Il se réunit toutes les trois semaines.

1966

CONFÉRENCE NATIONALE FÉVRIER 1966 ● ÉLECTION DU SECRÉTARIAT NATIONAL DES ÉTUDIANTS : Jean-François PERTUS (Secrétaire National) ; Jean TERCE (Secrétaire Formation) ; Michel CAPRON (Secrétaire Organisation) ; Gilles BOYER (Secrétaire Universitaire) ; Jean-Marie LIENART (Secrétaire Universitaire Adjoint) ; Jean-Philippe DERENNE (Responsable Tribune Etudiante) ; Jean-Bernard GONZALES (Secrétaire International) ; Jean  NESTOR (Secrétaire international adjoint) ; Joël GEMO (Coordination Paris) ; Jean-Marie TARIN (Coordination Paris).

CONFÉRENCE NATIONALE FÉVRIER 1966 ● ÉLECTION DU BUREAU NATIONAL : Jacques ALEXANDRE (Strasbourg) ; Louis AUROI (Clermont-Ferrand) ; Jean-Louis CARDI (Caen) ; Jean-Luc COUSQUER (Montpellier) ; Joseph DUPART (Caen) ; Serge JOFFRE (Limoges) ; Jacques PETIT (Poitiers) ; Jacques PLOUVIER (Lille) ; Daniel RITCHER (Paris-Orsay) ; Alain ROCHER (Lyon) ; Michel VALENCIAN (Bordeaux). 

OCTOBRE 1966 ● POISSY ● STAGE NATIONAL DES ESU ● Sont élus : Georges KOMOROVSKI (Droit-Sciences-éco Paris, coordinateur adjoint pour Paris) Roger BARRALIS (Aix en Provence, secrétaire à l'organisation et demi permanent). En remplacement de deux des quatre membres du SNE qui ne participent plus depuis l'été : Jean NESTOR (parti en coopération en côte d'Ivoire), et Joël GEMO (en stage aux Etats-Unis). Jean-Phillippe DERENNE n'est plus au SNE dans les faits, mais ne démissionne formellement qu'en juin 1967. Quant au Bureau National, il n'a plus d'existence réelle, plusieurs de ses membres ont  disparu sans donner de nouvelles.

HAUT DE LA PAGE

1967

FÉVRIER 1967: départ du  SNE de Gilles BOYER et Jean TERCE, qui siègent au Bureau National de l'UNEF.

23 – 24 MARS 1967 ● CONFÉRENCE NATIONALE CONSULTATIVE ●  Décision de renforcer le Secrétariat National Etudiant, en raison de la montée de dirigeants au BN de l’UNEF et des responsabilités accrues qui en découlent pour les ESU ;  Sont élus : Jean-Pierre DASPET (pour le secteur organisation sur Paris) ; François AUDIGIER, Jean-Jacques DUBOUCHAUD, Paul ROUET et Michel VIGIER pour le secteur universitaire ; Bernard SILVE et Jean-Pierre URRUTIA (+ un 3ème, de la section Sorbonne, mais  non désigné par elle) (secteur international) ; François BEAUJEU et Alain JECKO (secteur formation). 

ETE 1967 ● DES CHANGEMENTS INTERVIENNENT A LA TĒTE DU  SECRETARIAT NATIONAL ETUDIANT: Jean-François PERTUS, désormais chargé des questions internationales au nouveau Bureau national du PSU, ne peut assumer simultanément le poste de Secrétaire national des ESU ; il est alors remplacé dans cette fonction. D’autres départs ont eu lieu durant l’été dont celui de Roger BARRALIS, secrétaire à l’organisation d’octobre 1966 à juillet 1967, et demi permanent du 25/10/1966 au 23/04/1967

24 OCTOBRE 1967 ● PRÉSENTATION AUX SECTIONS D’UN SECRÉTARIAT NATIONAL ETUDIANT PROVISOIRE ● Le dernier SNE officiellement élu (en février 1966) n’est donc plus qu’un souvenir ; aussi, bien que complété depuis à deux reprises (octobre 1966 et mars 1967), il doit l’être à nouveau à la rentrée 1967. C’est ainsi qu’en l’attente d’une Conférence Nationale Étudiante prévue en fin d’année, une équipe provisoire animée par Jean TERCÉ (qui a quitté le bureau national de l’UNEF début juillet, à l’occasion du Congrès UNEF de Lyon); est chargée d’animer la rentrée 1967. Ce Secrétariat provisoire est composée de : Jean-François PERTUS (Secrétaire National) ; Jean TERCÉ (Formation) ; Jean-Pierre URRUTIA (International) ; Michel CAPRON (Propagande information) ; Jean-Claude BOISSEAU (Jeunesse Lycées) ; Pierre-Alain MUET (Universitaire) ; Jean-Bernard GONZALEZ (Coordination). En outre " un secteur implantation" est en cours de constitution autour d’Alain JECKO et de Jean-Pierre DASPET .

DÉCEMBRE 1967 ● ÉLECTION DU  SECRÉTARIAT NATIONAL ● Sont élus 6 membres : Jean-Pierre SARRAZAC (Secrétaire National) ; Jean-Claude BOISSEAU (Organisation) ; Michel CAPRON (Tribune Etudiante) ; Robert DESTOT (Coordination parisienne) ; Dominique GILLET (Information) , Jacques FERET (International).

DÉCEMBRE 1967 ● ÉLECTION COMITÉ POLITIQUE NATIONAL : 22 membres (6 du SNE + 7 Paris + 9 province)
Michel BAC (Clermont-Ferrand) ; Luc BARRET (Montpellier) ; Jean-Paul BASTIDE (Aix) ; Bernard BOBE (Poitiers) ; Jean-Louis CARDI (Paris-Sorbonne) ; Renaud CHAUVET (Tours) ; Jean-Claude DUCHENE (Lyon) ; Harry JANCOVICI (Nanterre) ; André LE MEUR (Rennes) ; Philippe LIMOUSIN (Paris-Sorbonne) ; Jean-Pierre MASSON (Paris Grandes Ecoles) ; Pierre-Alain MUET (Centrale) ; Louis PAYRAUDEAU (Strasbourg) ; Jean SEGUIN (Grenoble) ; Jean TERCE (Paris-Sorbonne) ; Georges VEDEL (Paris Grandes Ecoles).
Ce CPN se réunit deux fois, les 4 février et 29 mars ; lors de sa seconde réunion, il tire les conséquences de la « disparition » (dés janvier) du secrétaire national, Jean-Pierre SARRAZAC ; Michel CAPRON devient secrétaire national par intérim, en l'attente de la CNE, convoquée pour début Mai 1968.

HAUT DE LA PAGE

1968

1968 ● CONFÉRENCE NATIONALE ÉTUDIANTE ● ÉLECTION DU SECRÉTARIAT NATIONAL DES ÉTUDIANTS. il n’y a plus de secrétaire national individualisé. Sont élus Jean-Daniel BENARD et CHAMMING’S (organisation) ; Jean-Louis EUVRARD et Mac LOUF (International) ; Michel VIGIER et Harry JANCOVICI (organisation universitaire) ; François PARISET (Presse) ; Louis ADAM (Lycées) ; Jean-Claude BOISSEAU (Formation) ; GUILLAUME (Dijon)  et BESSON (Clermont).

Est prévu un « Comité politique étudiant » (CPE) de 30 membres (18 majoritaires, 12 minoritaires) qui n’a jamais eu le temps de se réunir, car , un mois et demi après, un Conseil National extraordinaire des ESU a élu un nouveau SNE plus nombreux, réunissant majoritaires et minoritaires de la CNE de début mai, et il n’a pas été jugé utile de désigner un nouveau CPE (à noter d’ailleurs que l’existence même du CPE avait été contestée début mai par une motion BARRET, qui n’avait été repoussée que par une majorité relative (179 mandats contre 130 et 153 abstentions)

24 - 25 JUIN 1968 ● COMITÉ NATIONAL EXTRAORDINAIRE ÉLECTION D’UN NOUVEAU SECRÉTARIAT NATIONAL ÉTUDIANT : Bernard BRAIN (LUBRANESKI) (Sciences Po) ; Jean-Jacques DUBOUCHAUD (Droit-Sciences-éco) ; Jean-Daniel BENARD (Droit-Sciences-éco)  : Secteur Implantation ; Louis ADAM (Grandes Ecoles) ; Lucien ZOUARY (Droit-sciences-éco) : Lycées ; Georges VEDEL (Grandes Ecoles) : Grandes Ecoles; Michel LECALOT (Droit-Sciences-éco) : Collectif parisien ; Jean-Paul THOMAS (Sciences-Po) : information interne ; François PARISET (Sciences-Po) ; Philippe LIMOUSIN (Sorbonne) : Presse ; Jean-Louis EUVRARD (Sorbonne) ; Michel VIGIER (Sciences-Po) : Formation ; Robert DESTOT (Sciences-Po) Renaud CHAUVET (Tours) : Universitaire ; Jean-Claude BOISSEAU (Sciences-po) ; Jean-Pierre SIMONETTI (Droit-Sciences-éco) ; Jean VICTOR (Droit-Sciences-éco) : International : Roger BARRALIS (Droit-Sciences-éco) Coordination.

FIN AOÛT 1968 ● STAGE NATIONAL DES CADRES ● A l'issue de ce stage, un certain nombre de départs interviennent, parmi lesquels Roger BARRALIS, qui prend en charge le secrétariat à l'organisation du BN de l'UNEF et Jean-Daniel BENARD, Secrétaire Général de l'UNEF en titre, qui se consacre désormais à l'international à l'UNEF ; de ce fait,Robert DESTOT vient appuyer Bernard BRAIN (LUBRANESKI) à l'organisation (car Jean-Jacques DUBOUCHAUD part comme professeur en province ) ; à leurs côtés, fin août, sont prévus : Jean-Louis EUVRARD, Michel VIGIER, Jean-Paul THOMAS, François PARISET, Philippe LIMOUSIN, Jean-Claude BOISSEAU, ainsi que Charles BRIAND (trésorerie) et Rémy MAUGER (liaison entreprises) tous deux de Sciences-Po, ce qui porte à 8 Sciences-Po et 2 Sorbonne la composition du SNE de rentrée.

23 – 25 NOVEMBRE 1968 ● CONFÉRENCE NATIONALE ÉTUDIANTE ● ÉLECTION DU SECRÉTARIAT NATIONAL ÉTUDIANT COMPOSÉ DE 8 MEMBRES : Daniel BRAIN (LUBRANESKI) ; Robert DESTOT Organisation ; Michel VIGIER : universitaire Jean-Paul THOMAS :Collectif Parisien ; Rémy MAUGER : Entreprises ; Charles BRIAND Trésorerie ; Jean-Louis EUVRARD : Formation ; Philippe LIMOUSIN à Lutte Socialiste.

HAUT DE LA PAGE

1969

24 – 25 JANVIER 1969 ● LE CONSEIL NATIONAL EXTRAORDINAIRE  tire les enseignements Congrès de Marseille de l’UNEF (décembre 1968), il n’est pas habilité à élire une direction ; il a cependant sans doute (traces écrites manquantes pour l’instant) entériné les renforcements d’équipe opérés début janvier.

19-20 AVRIL 1969 ● CONFÉRENCE NATIONALE ● ÉLECTION D’UN SECRÉTARIAT NATIONAL ÉTUDIANT DE 12 MEMBRES ● Secrétaire national : Robert DESTOT (Sciences Po), qui conserve plus particulièrement la responsabilité des relations avec le BN du Parti et avec Tribune Socialiste, outre l’international. Sont détachés à l’UNEF : Luc BARRET, Roger BARRALIS , Marie-José THOMAS, Jean-Claude BOISSEAU
Membres : Jean-Laurent CASCARANO (Sorbonne) : campagne présidentielle Paris ; lycées ; CCNJ ; Maurice ABITBOL (Antony) : lutte Socialiste et BII ; François MARTIN (Antony) : MNEF et coordination province ; Pierre BAILLON (Grandes Ecoles) ; Christian CHARRET (Sciences Po) ; Paul ROUSSIER (Sciences Po) : trésorier Jean-Louis EUVRARD (Sorbonne) : formation et liaison entreprises ; Paul DUPREZ (médecine) : lycées ; médecine – santé MNEF et coordination Paris

23 SEPTEMBRE 1969 ● ÉLECTION D’UN SECRÉTARIAT NATIONAL ÉTUDIANT ● OFFICIALISÉE PAR UNE NOTE AUX SECTIONS CO-SIGNÉE PAR MICHEL ROCARD ET ROBERT DESTOT
Robert DESTOT :secrétaire national ; Daniel BRAIN (LUBRANESKI) responsable formation ; Jacqueline MAURY responsable administration ; Jean-Laurent CASCARANO responsable parisien ; Christian CHARRET responsable de la coordination avec la province ; Jean-Pierre BOMPARD responsable universitaire ; Jean-Louis EUVRARD responsable presse ; Jean-Claude BOISSEAU responsable international ; Michel HUSSON responsable du jumelage avec les sections d’entreprise.
En outre, sont indiqués comme « détachés dans l’organisation du mouvement de masse étudiant » : Luc BARRET, Marie-Josée THOMAS, Pascal DORIVAL, Roger BARRALIS, Alain RIST, Pierre MASSON.

NOVEMBRE 1969 ● 12ème CNE ● ÉLECTION DE LA DIRECTION ● Cette direction est appelée « Direction politique étudiante », communément appelée DPE (formellement, il n’y a plus de SNE); elle est « polyvalente », en ce sens qu’elle est conçue pour réunir dans une même structure certains militants PSU qui interviennent à l’UNEF (et la MNEF) et ceux qui animent les ESU rue Mademoiselle ;
Elle est composée de : Pascal DORIVAL, François PERONNET, Alain RIST, Jean-Claude BOISSEAU, et Jean-Laurent CASCARANO pour le volet UNEF ; Jean-Pierre BOMPARD, pour le secteur universitaire, Pierre MASSON , secteur MNEF, Daniel BRAIN (LUBRANESKI), Christian CHARRET, Jacqueline MAURY, Francisco MARTINEZ, Gérard BOHNER et Dominique POUCHIN, pour l’animation des ESU rue Mademoiselle (formellement il n’y a plus de SNE) ; Denis MENETREY, qui ne rejoindra cependant pas la DPE ; GAMBIEZ, pour le secteur Grandes Ecoles.
Soit un total de 15 membres, auxquels s’ajoute un « invité permanent » : Jean-Louis EUVRARD.

15 DÉCEMBRE 1969 ●  le BN du PSU modifie cette composition en ajoutant 3 « invités permanents » : Georges-Clément ALHADEF, Roger BARRALIS et Gérard GALLAND.

HAUT DE LA PAGE

1970

14 – 15 JUIN ● ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ESU ● Décidée par la PSU le 13 avril,  elle sera préparée par une « Direction politique provisoire étudiante » (DPPE) animée par Jean-Pierre BOMPARD et Jean-Laurent CASCARANO et placée sous la responsabilité d’un collectif de 5 membres du BN, dont 3 des 4 déjà désignés la semaine précédente (H. LECLERC n’en fait plus partie) et 2 nouveaux (MALLET, MALTERRE)

13 et 14 JUIN  1970 ● ASSEMBLÉE DES ÉTUDIANTS DU PSU ● Le Bureau National du PSU annonce le « gel » de la direction étudiante : « le BN désignera les camarades étudiants chargés d’assurer la coordination pratique du secteur en vue du stage national de septembre et du débat qui doit avoir lieu dans le Parti avant le Conseil national de décembre » (extrait de la « Note du BN aux secrétaires fédéraux et responsables étudiants » datée du 17 juin 1970 )

1960- 1963 LES SECRETARIATS NATIONAUX DES ETUDIANTS SOCIALISTES UNIFIES ETABLIS PAR MYRIAM DELAY, In « Contribution à l’histoire du PSU, mémoire de maîtrise d’histoire, Université. Paris VII, UFR G.H.S.S., 1991-1992.

LES  SNE ET LES DIRECTIONS DES ESU DE LA FIN 1963 A 1971 – Texte Roger BARRALIS et Célia BOBET – Mémoire de maîtrise d’histoire – « Les étudiants socialistes unifiés dans les années soixante » - Paris-X Nanterre 2001-2002

HAUT DE LA PAGE

 

credits: Secrétariat de rédaction : Roger Barralis, Pierre Montacié, Jean-François Pertus, Jacques Sauvageot | Conception web Kaz design&web | Moka Studio