newsletters-esu-psu

BIOGRAPHIES | BIBLIOGRAPHIE | SIGLES | APPEL A DOCUMENTS | LIENS | CONTACT | FORUM



CLIQUEZ SUR LA DATE DE VOTRE CHOIX :



 


 

 

1967

8 JANVIER 1967 ● RÉUNION DES ESU PRÉPARATOIRE A L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’UNEF ● La montée au bureau national de l'UNEF est conçue dans le cadre d'une alliance avec ce qui reste de la "gauche syndicale ".
Lire également le Rapport TERREL présenté à l’Assemblée Générale les 14 et 15 janvier 1967 à la rubrique ESU/UNEF

21 JANVIER 1967 ● RÉUNION DES CADRES  ESU-UNEF

22 JANVIER 1967 ● RÉUNION DU BUREAU NATIONAL ESU ÉLU EN FEVRIER 1966 ● Convoqué pour la forme, il n'atteint pas le quorum ; un seul des membres présents (Jean-Louis Cardi) vote contre la prise du bureau national de l'UNEF ; ce bureau national ne se réunira plus avant la conférence nationale étudiante suivante.

26 JANVIER 1967 ● RÉUNION DU SECRÉTARIAT NATIONAL ÉTUDIANT ●  Est présent Pierre Vandenburie, secrétaire général du bureau national démissionnaire, représentant de la "sensibilité " des AGE " gestionnaires" et sympathisant du PSU, sous la direction de Marc Heurgon.

27 JANVIER 1967 ● CONSEIL NATIONAL EXTRAORDINAIRE DES  ESU, QUI SE PRONONCE SUR " LA MONTÉE Á L’UNEF " ● Elle est décidée par 22 mandats "pour", 9 "contre" et 9 abstentions.

29 - 30 JANVIER  1967 ● SECONDE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’UNEF salle Dussane aux ENS● Un bureau national entièrement ESU est élu  (9 de ses 11 membres sont adhérents du PSU, ainsi que tous les "délégués universitaires ") sur un texte présenté par 4 AGE (Grenoble, Lille, UGEP, AGEDESEP).
Pierre Vandenburie est élu président de l'UNEF ; Gilles Boyer et Jean Tercé, passent du secrétariat national étudiant des ESU au bureau national de l'UNEF, où ils deviennent respectivement secrétaire général et vice-président universitaire, constituant "l'ossature politique" de ce bureau.

10 FÉVRIER 1967 ● LE PRÉSIDENT DE L'UNEF, PIERE VANDENBURIE EST ARRÊTÉ alors qu’il se rend en Espagne pour apporter le soutien de l'UNEF au syndicat démocratique des étudiants espagnols (SDE); il est gardé à vue pendant trois jours

16 FÉVRIER 1967 ● JEAN-FRANÇOIS PERTUS EXPLIQUE LA SIGNIFICATION POLITIQUE DE LA MONTÉE DES ESU Á L’UNEF Tribune Socialiste n° 315  : "Syndicalisme : où va l'UNEF ?" il y écrit notamment ceci : "l'objectif des ESU en tant que militants politiques travaillant à l'intérieur du syndicat étudiant est de créer les conditions d'une pratique syndicale non corporatiste, objectif que les autres tendances "de gauche" de l'UNEF ne sont pas parvenues à atteindre".
Lire aussi à la rubrique ESU, la Circulaire du SNE aux sections, 9 Février 1967 signée J.F.PERTUS

MARS 1967 ● CAMPAGNE NATIONALE REVENDICATIVE DE LA  FRUF dans les cités universitaires. De 1964 à 1967, le nombre de résidents en cité universitaire a triplé, passant de 20 000 à 60 000.

11 - 12 MARS 1967 ● CONFÉRENCE INTERNATIONALE DES MOUVEMENTS DE JEUNES D’AVANT-GARDE Á BRUXELLES ● Avec la participation d'organisations de différents pays européens : JCR (Jeunesse communiste révolutionnaire, France), JGS (Jeune garde socialiste, Belgique), ES (Etudiants socialistes, Belgique), FGS (PSIUP, Italie), POLITEIA (Pays-Bas), REBEL (Angleterre) ; SDS et FALKEN (Allemagne) devant s'y joindre entre 12 mars et 1er avril.
La délégation ESU, constituée de Michel Capron, Vernon, Jean-Pierre Urrutia et Jean-Philippe Tournaire, accepte de participer au comité d'organisation, qui doit se réunir 2 fois par an, et au bureau exécutif, auquel siègeront 7 organisations, dont la JCR et les ESU.
Lire le communiqué final de la Conférence à la rubrique « International »

5 -12 MARS 1967Elections législatives, gagnées de justesse par les gaullistes et leurs alliés ; le PSU, avec une centaine de candidats, recueille un peu moins de 500 000 voix.

18 - MARS 1967 ●  LE COMITÉ POLITIQUE NATIONAL DU  PSU ANALYSE LE RÉSULTAT DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES.

21 - 22 MARS 1967 ● ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L'UNEF ● Le Rapport politique présenté par le bureau national fait apparaître la nécessité de la transformation des structures de l'UNEF.

23 - 24 MARS 1967 ● CONFÉRENCE NATIONALE ÉTUDIANTE CONSULTATIVE sur le thème : "la pratique politique des ESU" ; renforcement du secrétariat national étudiant.

23-26 MARS 1967 ●  21ème CONGRÈS DES GRANDES ÉCOLES Á LILLE ● L’UGE élit pour l'année 1967/68 un bureau national très largement composé d'étudiants du PSU (4 + 3 sympathisants sur les 9 membres titulaires).

2 AVRIL 1967 ● BRUXELLES ● 1ère RÉUNION DU BUREAU EXÉCUTIF DE LA CONFÉRENCE INTERNATIONAL DES MOUVEMENTS DE JEUNES  ● Tournaire y représente les ESU, en remplacement de Michel Capron (désigné au secrétariat national étudiant le 16 mars comme représentant des ESU), empêché

8 AVRIL1967 ● SÉMINAIRE DE RÉFLEXION STRATÉGIQUE  SUR LE BUREAU NATIONAL DE L’UNEF ● Organisé par Marc Heurgon et Michel Rocard : y sont invités le bureau national du PSU, celui de l'UNEF , le SNE des ESU, ainsi que des syndicalistes (SNES-Sup ; CFDT) et des économistes du PSU, anciens de l'UNEF ; à cette réunion est décidée la création d'une association de soutien au bureau national de l'UNEF, intitulée "Les Amis de l'UNEF".

8 AVRIL1967 ● Nouveau gouvernement Pompidou

14 -16 AVRIL ● 10ème  CONGRÈS NATIONAL DE L’UEC Á VILLEJUIF désormais totalement rentrée dans "l'orthodoxie" du PCF.

22 - 23 AVRIL 1967 ● 1ère ASSISES NATIONALES DU COMITÉ VIETNAM NATIONAL (CVN) Á PARIS - SALLE PLEYEL

26 AVRIL 1967Le gouvernement demande au Parlement l'autorisation de gouverner par ordonance  (ce qui implique qu’il n’y aura plus de débats parlementaires, les décisions ne se discutent plus)

8 MAI 1967vote de la Loi d'habilitation économique et sociale par utilisation des articles 38 et 49-3 de la Constitution.

17 MAI 1967 ● GRÈVE GÉNÉRALE ET MANIFESTATION CONTRE LES « POUVOIRS SPÉCIAUX »
Voir une photo des défilés à la rubrique « Iconographie »

28 AVRIL – 1er MAI 1967 ● CONGRÈS DU  SNE-Sup Á PARIS

21 MAI 1967 ● CRISE Á LA  MNEF ● Le conseil d'administration national décide de démissionner collectivement devant une assemblée générale extraordinaire convoquée à la rentrée.

5 JUIN 1967 Guerre des "six jours". L'armée israélienne s'empare du Sinaï égyptien, du plateau du Golan, de la Cisjordanie, Gaza et Jérusalem Est.

23 - 25 JUIN 1967 ●  5ème CONGRÈS DU PSU Á PARIS, MAISON DES MÉTALLOS ● Michel Rocard succède à Edouard Depreux. C'est la victoire du "courant 2" (Marc Heurgon), appuyé par le "courant 3" (Gilbert Mathieu, Henri Leclerc), contre le "courant 1" (Gilles Martinet + Jean Poperen) qui prônait l'association avec la FGDS.

ÉTÉ 1967 ● CHANGEMENTS AU SECRÉTARIAT NATIONAL ÉTUDIANT DES ESU ● Jean-François Pertus, désormais chargé des questions internationales au nouveau Bureau national du PSU, démissionne à la rentrée de son poste de secrétaire national des ESU ; il est alors remplacé dans cette fonction par Jean Tercé, lequel quitte le bureau national de l'UNEF début juillet, à l'occasion du Congrès de Lyon

3 - 8 JUILLET 1967 ● 56ème CONGRÈS NATIONAL DE L’UNEF Á LYON ● Après s'être vu refuser son rapport moral, le bureau national de l'UNEF (texte des AGE de Caen et Dijon) conserve difficilement (par 127 mandats contre 121 et 40 abstentions) la majorité, face à la montée des étudiants communistes (texte de l'AGE de Saint-Etienne). Vandenburie est réélu président ; Jean-Daniel Bénard est secrétaire général ; il y a deux « délégués universitaires » : Jacques Sauvageot et Robert Andrei.
Lire les textes relatifs au Congrès à la rubrique ESU/UNEF

13 JUILLET 1967 Chirac crée l'ANPE

1er au 8 SEPTEMBRE 1967 ● STAGE ESU DE RENTRÈE  " session d'études des cadres nationaux du mouvement étudiant "

9 OCTOBRE 1967Décès de Che Guevara, révolutionnaire argentin et ancien ministre cubain

14 -15 OCTOBRE 1967 ● STAGE DE FORMATION ORGANISÉ PAR LE BUREAU NATIONAL DE LA MNEF ● Ce stage se poursuit le lendemain pour les ESU (organisateur : Pierre Bauby).

17 OCTOBRE 1967 ● MEETING PARISIEN DE RENTRÉE DES ESU  sur le double thème OLAS (organisation latino-américaine de solidarité) et Vietnam

C’est à la rentrée 1967 que s'applique effectivement et pour la première fois le prolongement de la scolarité obligatoire de 14 à 16 ans (application en deux temps : rentrées 1967 et 1968), qui avait été prévu par ordonnance en 1959.

24 OCTOBRE 1967 ● RENCONTRE ESU / JCR ● Rencontre d'une délégation du secrétariat national étudiant des ESU (Jean Tercé, Alain Muet) avec une délégation de la JCR (Pierre Rousset, Alain Krivine, Catherine Samary). Dans un supplément ESU au n° 121 de Directives (du 24.10.1967), Jean Tercé résume les divergences enregistrées en concluant : " il apparaît d'ores et déjà qu'un accord est impossible en matière universitaire, les sections devront en prendre acte ".

9 NOVEMBRE 1967 ● MANIFESTATION DE RENTRÉE DE L’UNEF ●  Elle  rassemble plusieurs milliers d’étudiants (5.000 selon Le Monde) devant le siège de l'UNEF, rue Soufflot.
- Appelée initialement dans la cour de la Sorbonne, la manifestation est déplacée rue Soufflot, la Sorbonne ayant été interdite aux étudiants. Cette manifestation est préparée le 7 par une assemblée parisienne des ESU, qui éditent un tract spécifique de soutien.-
Voir le tract de rentrée et lire également la rubrique ESU/UNEF

18 - 19 NOVEMBRE 1967 ● CONSEIL D’ADMINISTRATION PUIS ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA MNEF  

25 - 26 NOVEMBRE 1967 ● ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L'UNEF ●  Lancement d'une semaine d'action revendicative en décembre, avec grève les 12/13 décembre, articulée avec la journée d'action intersyndicale proposée par la CFDT et la CGT pour la journée du 13 décembre.
Michel Perraud est élu président et remplacé par Pierre Montacié à la trésorerie; Henri Rouilleault est vice-président universaitaire, Jacques Sauvageot l'un des 2 vice-présidents universaitaires adjoints ; le bureau national renforce sa majorité (137 mandats, contre 71 pour le texte présenté par l'AGE de Lille).
Voir également la rubrique ESU/UNEF

14 – 17 DÉCEMBRE 1967 ● 7ème CONFÉRENCE NATIONALE ÉTUDIANTE (CNE) DU PSU ● Cette "7ème"conférence est en réalité la 8ème. Le rapport moral du secrétariat national étudiant y est adopté par moins de la moitié des mandats représentés (207 mandats « pour » - 41,5% des 499 mandats représentés, 24 « contre », 93 abstentions et 175 refus de vote).
La conférence se termine par l’élection d’un « Comité Politique Etudiant » national de 22 membres et d’un secrétariat national étudiant de 6 membres : Jean-Pierre Sarrazac, Dominique Gillet, Jean-Claude Boisseau, Michel Capron, Robert Destot , Jacques Feret.
Jean-Pierre Sarrazac (Paris Sorbonne), élu Secrétaire National, démissionnera le 16 février suivant et part à Nice sans avoir participé à une seule réunion de l’instance à laquelle il a été élu !
Voir le compte rendu à la rubrique ESU- 1960-1971 in Tribune étudiante, N°9, Mars 1968

18 – 19 DÉCEMBRE 1967  ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA FRUF  (Fédération des étudiants des résidences Universitaires de France La FRUF est liée à l’UNEF  par un protocole d’accord depuis sa création en 1964).

HAUT DE LA PAGE

credits: Secrétariat de rédaction : Roger Barralis, Pierre Montacié, Jean-François Pertus, Jacques Sauvageot | Conception web Kaz design&web | Moka Studio