newsletters-esu-psu

BIOGRAPHIES | BIBLIOGRAPHIE | SIGLES | APPEL A DOCUMENTS | LIENS | CONTACT | FORUM



CLIQUEZ SUR LA DATE DE VOTRE CHOIX :



 

 

1969

9 JANVIER 1969Publication au Bulletin Officiel de l’Education Nationale de la liste des UER (Unité d’enseignement et de recherche) provisoires : 548 pour toute la France

23 FÉVRIER 1969 ● COLLECTIF NATIONAL DE L’UNEF ● Préparé la veille, samedi 22 (convocation signée de Louis Quiot pour le secrétariat national étudiant) par une rencontre des militants PSU qui sont à la direction des AGE ou des CA-UNEF

14 - 16 MARS 1969 ● DIJON ● 6ème CONGRÈS NATIONAL DU PSU ● Tandis que le Congrès adopte massivement les "17 thèses " qui étaient soumises à sa discussion, il se divise sur la question du référendum d'avril ; le boycott de la consultation préconisé par le bureau national (position commune de Michel Rocard et de Marc Heurgon) est mis en minorité. (Les sections étudiantes ont majoritairement penché pour le "non".) Le journal Le Monde titre : "Le PSU se prononce pour le NON au référendum ", et sous-titre : " à l'issue d'un Congrès difficile, M. Heurgon renonce à ses fonctions de secrétaire à l'organisation". Michel Rocard reste secrétaire national.
Voir aussi à la rubrique ESU/PSU- Enseignement l’exposé sur l’Université, les luttes étudiantes et les propositions du PSU pour une politique universitaire du Parti

14 -16 MARS 1969 ● CONGRÈS EXTRAORDINAIRE DU SNE-Sup ●  Après trois jours de débats serrés, la direction sortante (Herzberg) est mise en minorité (2265 mandats) par le courant principalement animé par le parti communiste (nouveau secrétaire général : Innocent, non encarté), qui obtient 2691 mandats. l'UNEF perd un partenaire.

17-18 MARS 1969 ● BUREAU POLITIQUE DES ESU

30 MARS 1969 ● RENCONTRE ESU / "ROUGE "● La délégation ESU est menée par Jacques Sauvageot et Luc Barret ; "Rouge " est représenté par Jean-François Godchau, Daniel Bensaïd, Michalou et Michel Recanati.
Face à Luc Barret qui rappelle notre conception d'une pratique privilégiée à l'intérieur du mouvement de masse, Daniel Bensaïd estime que le fait que la direction nationale de l'UNEF soit assurée par les ESU a certes pour avantage de maintenir une structure pour le mouvement étudiant et de contrer l'UEC, mais, pour le reste, "Rouge" conteste la ligne politique des ESU à l'université, ainsi que le fait que l'UNEF puisse "représenter quelque chose". Il pense que ce sont les avant-gardes qui jouent un rôle fondamental et non le mouvement de masse ("l'UNEF est une fiction unitariste "). Pour autant, la JCR prendrait l'UNEF si elle pouvait la prendre seule, mais elle ne le pense pas à l'heure actuelle ; sa tâche prioritaire est l'implantation en milieu ouvrier, et elle se limite à une réinsertion tactique éventuellement dans les luttes universitaires. Elle considère qu'il ne peut y avoir ni stratégie, ni ligne programmatique autonome du mouvement étudiant, et ne reconnaît l'UNEF comme cadre unitaire que sur des points précis (les examens par exemple).

31 MARS 1969 ● ADOPTION D’UNE MOTION PAR LE COLLECTIF NATIONAL DE L’UNEF ●  le Collectif national de l'UNEF adopte une motion proposant "que dans toutes les structures de l'UNEF, les élus étudiants soient mis devant l'alternative suivante : ou rester dans les commissions paritaires de la Loi Faure, ou rester membres de l'organisation de masse étudiante, l'UNEF" ; le collectif ne se prononce pas sur le référendum proche, mais le bureau national de l'UNEF fait savoir qu’il appelle à voter "non ".

11 - 13 AVRIL 1969 ● MELUN ● ROCHETON ● STAGE NATIONAL DES ESU

19  - 20 AVRIL 1969 ● CONFÉRENCE NATIONALE ÉTUDIANTE DES ESU ● 11ème conférence nationale étudiante depuis 1960. Le rapport d'activité du secrétariat national étudiant sortant est adopté par 314 mandats pour, 123 « contre », 39 abstentions et 32 ne prenant pas part au vote, sur 508 mandats. Élection d'un secrétariat national de 12 membres, dont Robert Destot est le secrétaire national. La conférence adopte, à l'unanimité, une motion préconisant la nécessité d'une ouverture de la direction de l'UNEF, "sur la base politique définie au congrès de Marseille".
Voir en complément la rubrique ESU

26 AVRIL 1969 ● PARIS ● 8, VILLA DU PARC MONTSOURIS ● RÉUNION DES ESU DE LA RÉGION PARISIENNE ● Réunion préparatoire aux  élections à la section de Paris de la MNEF (convocation par Paul Duprez pour le SNE).

27 AVRIL 1969 ● 53,17 % de NON AU RÉFÉRENDUM De Gaulle démissionne. le 28 avril, Poher assure l'intérim . Georges Pompidou devient Président le 15 juin.
Voir le tract ESU du 1er Mai 1969 à la rubrique ESU

3 MAI 1969 ● LE CONSEIL NATIONAL DU PSU DESIGNE MICHEL ROCARD COMME "CANDIDAT DU SOCIALISME" A L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ●  Le PSU et les ESU s'attachent à lancer partout des "Comités mai 69 "
Voir aussi la rubrique ESU/PSU 

3 - 4 MAI 1969 ● PARIS ● CENTRE UNIVERSITAIRE DAUPHINE ● ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’UNEF ● Le "rapport politique" présenté par le bureau national est approuvé par 100 mandats contre 55 et 27 abstentions, et valide ainsi la motion du précédent collectif sur la question des élus de la loi Faure ; par contre une motion proposant l'exclusion des associations se réclamant de "l'UNEF-renouveau " est repoussée par l'AG. Les nouveaux statuts ("l'UNEF des comités d'action" ou UNEF-CA) sont adoptés par 154 mandats contre 56 (sur 211 mandats validés en début d'AG ; la majorité requise était de 141, soit 2/3 des mandats). Luc Barret devient Président de l'UNEF en remplacement de Jacques Sauvageot, qui part au service militaire.
Voir aussi la rubrique ESU/UNEF

4 MAI 1969 LA SFIO DEVIENT LE PS

8 MAI 1969 ●  le Bulletin Officiel publie une série d'arrêtés créant des universités dans 17 agglomérations (toutes, sauf 3, ayant moins de 10 000 étudiants)

22 MAI 1969 ● LES DÉLÉGUÉS FNEF (750)  SE RETIRENT DES CONSEILS DES UNITES D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE (UER) ●    Le Monde titre : « Estimant que la réforme est une faillite…" 

JEUDI 29 MAI 1969 ● PARIS ● PALAIS DES SPORTS DE LA PORTE DE VERSAILLES ● GRAND MEETING DE L'ALTERNATIVE SOCIALISTE ● Meeting de fin de campagne pour les présidentielles de Michel Rocard. Dans une salle archi-comble on remarque, parmi les orateurs Gisèle Halimi, Bernard Lambert, Marc Heurgon, Le Monde signale la présence de Luc Barret,  « le nouveau président de l'UNEF »
Voir le tract d’appel des étudiants du P.S.U.

1er  et 15 JUIN 1969 ● ÉLECTION PRÉSIDENTIELLEGeorges Pompidou l'emporte sur Alain Poher au second tour, d'où la gauche est absente.

16 JUIN 1969 ● SECRÉTARIAT NATIONAL DES ÉTUDIANTS DU PSU ● Il y  est voté majoritairement une motion demandant la nomination immédiate, par le bureau national du parti, d'un responsable aux étudiants (Marc Heurgon n'étant plus, depuis le congrès de Dijon, membre du BN du PSU).

20 JUIN 1969 ● NOUVEAU GOUVERNEMENT ● Jacques Chaban-Delmas Premier Ministre ; à l'éducation nationale, Olivier Guichard succède à Edgar Faure.

21 juin 1969 ● PARIS ● RUE BEZOUT MNEF ●   RÉUNION DU BUREAU NATIONAL DE L’UNEF.

MARDI 1er JUILLET 1969  ● PARIS DAUPHINE ●  PREMIER COLLECTIF NATIONAL DE L’UNEF ● Cette nouvelle instance résulte des statuts qui viennent d'être adoptés
Voir en complément la rubrique ESU/UNEF.

16 -20 JUILLET 1969 ● ANTONY ● RÉSIDENCE UNIVERSITAIRE ● STAGE DE RÉFLEXION ET DE FORMATION DE CADRES ÉTUDIANTS DU PSU DES BUREAUX UNEF, UGE, MNEF ET DE RESPONSABLES DE SECTION ● Une quarantaine de participants sont présents ; il se termine par des collages et "opérations commando" dans Paris sur le Vietnam. La relative improvisation de ce stage limite son impact et conduira à le rééditer en septembre (stage de Poissy).

1er - 2 SEPTEMBRE 1969 ● POISSY ● STAGE NATIONAL ÉTUDIANT Participation de Michel Rocard, Robert Chapuis et Marc Heurgon : 28 participants, sur 60 invités (41 appartenant aux trois bureaux nationaux UNEF, UGE, MNEF, et 19 autres ESU - SNE et cadres Paris-province).

3 SEPTEMBRE 1969 ●  Mort d'Hô Chi Minh

5 -15 SEPTEMBRE  1969 ● CORSE● STAGE NATIONAL DES ESU ● 195 participants, dans un camp de vacances de l'UNI-Club. Ouvert le lendemain de l'annonce de la mort d'Ho Chi Minh, le stage est baptisé de ce nom . Presque toutes les sections sont présentes (absentes : Montpellier, Rouen, Amiens, Angers).

21 SEPTEMBRE  1969 ● POISSY ● 2ème STAGE NATIONAL DE CADRES ÉTUDIANTS (le 3ème de l'été 69, avec celui d'Antony en juillet !).

23 SEPTEMBRE  1969 ● Une note d’information aux sections co-signée par Michel Rocard et Robert Destot souligne que « la faiblesse de l’effectif du SNE a nécessité la constitution d’une équipe spéciale pour la direction du stage de Corse » et que « le BN (du PSU) a décidé de maintenir en fonction le SNE élu à la CNE d’avril 1969, auquel s’adjoignent de nouveaux camarades… » ; Robert Destot est secrétaire national. Sont indiqués comme « détachés dans l’organisation du mouvement de masse étudiant » : Luc Barret, Marie-Josée Thomas, Pascal Dorival, Roger Barralis, Alain Rist, Pierre Masson.

12 OCTOBRE 1969 ● RÉUNION NATIONALE ESU EN MARGE DU COLLECTIF NATIONAL DE L’UNEF.

25 - 26 OCTOBRE 1969 ● BIERVILLE ● RENCONTRE NATIONALE D’ÉTUDIANTS à l'initiative de BASE (Sciences-Po Paris) et du MARC-200 (mouvement d'action et de recherche critique Nanterre et Paris-médecine) : 45 participants venant d'une douzaine d'implantations universitaires, dont 4 de province ; les participants se réfèrent à l’autogestion.

29 OCTOBRE 1969 ●  RÉUNION "COMMISSION ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR" convoquée par Robert Chapuis.

30 - 31 OCTOBRE et 1er NOVEMBRE 1969 ● CONSEIL NATIONAL DU PSU.

5 NOVEMBRE 1969 ● LE SNE PRÉPARE LE COLLECTIF UNEF ET LA CNE en présence de Chapuis et Heurgon ; les discussions se situent encore dans le cadre d'une tenue du Congrès de l'UNEF prévue en décembre (du 20 au 23 décembre 1969, un an après celui de Marseille).

6 NOVEMBRE 1969 ●  ASSEMBLÉE DES ESU PARISIENS ● Elle est précédée le 31 octobre d'une coordination parisienne des cadres et secrétaires de section.

11 NOVEMBRE 1969 ● ANTONY ● RÉUNION DU COLLECTIF NATIONAL UNEF ● Il approuve les premières nouvelles structures de l'UNEF issues de la réforme de ses statuts. Ce Collectif est précédé le 10, rue Mademoiselle (siège du PSU), d'une réunion des ESU qui y participent

28 - 30 NOVEMBRE 1969 ● 12ème CONFÉRENCE NATIONALE ÉTUDIANTE DES ESU ● (initialement convoquée pour les 8-10 novembre). L'un des principaux points de clivage enregistrés dans les débats concerne le problème des alliances politiques dans le mouvement de masse et, sur ce point, l'attitude à avoir vis-à-vis d'Humanité Rouge (HR). Un autre débat a lieu sur la poursuite de l'existence de Lutte Socialiste.

NOVEMBRE 1969 ● L'UNEF PUBLIE LE N°2 DE L'ÉTUDIANT DE FRANCE ●  Pour la première fois une plate-forme des luttes soutenues par l'UNEF est exprimée.

14 DÉCEMBRE 1969 ● ANTONY ● RÉUNION DU COLLECTIF NATIONAL DE L’UNEF ● Spécialement convoqué pour décider du report du 58ème Congrès, il fixe ce dernier aux 2-5 avril 1970 (report de trois mois).

HAUT DE LA PAGE

credits: Secrétariat de rédaction : Roger Barralis, Pierre Montacié, Jean-François Pertus, Jacques Sauvageot | Conception web Kaz design&web | Moka Studio