newsletters-esu-psu

BIOGRAPHIES | BIBLIOGRAPHIE | SIGLES | APPEL A DOCUMENTS | LIENS | CONTACT | FORUM





CLIQUEZ SUR LA RUBRIQUE DE VOTRE CHOIX :


>AFRIQUE

>AMERIQUES

>ALGERIE

>LES BALKANS

>ASIE

>EUROPE

>MOYEN ORIENT

> VIETNAM

 

 

 



 


INTERNATIONAL

1960

NOVEMBRE 1960 ● UNEF ● ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ● EXTRAITS DU RAPPORT DE LA COMMISION EXTÉRIEURE ● Le congrès de Lyon (en avril 1960) a voté une motion demandant des négociations avec le F.L.N sur les conditions d’un cessez-le-feu en Algérie ; il a appelé la direction à prendre toute les mesures susceptibles de favoriser la réconciliation des étudiants français et des étudiants algériens. Sur ces bases, en avril, le bureau Gaudez a repris les relations avec L’UGEMA, et signé un communiqué commun. L’assemblée générale de novembre 1960 fait le point sur ces initiatives, dans le cadre d’un examen plus général des stages culturels et techniques,  des relations de l’UNEF avec les étudiants et associations d’outre-mer, des problèmes des étudiants algériens en France.
UNEF- INFORMATIONS- Extraits du rapport de la Commission extérieur à l’Assemblée Générale de Novembre 1960 pp. 89-95

1961

23 FÉVRIER 1961 ● PARIS ● SALLE DES HORTICULTEURS ● RÉUNION DU  COMITÉ ANTICOLONIALISTE “pour l'indépendance des peuples colonisés et pour la solidarité avec tous les peuples"● La réunion est interdite, les jeunes se regroupèrent place de l'Hôtel de Ville, ils étaient environ 2.000 et manifestèrent. La police qui les attendait au carrefour Richelieu-Drouot intervint après coup.
(Extrait Analyses et Documents, 2 Mars 1961, N° 13)

1er SEPTEMBRE 1961 ● BELGRADE ● CONFÉRENCE DES PAYS NON ENGAGÉS● VERS L’ORGANISATION D’UNE GRANDE FORCE DE PAIX ? ● Le principal artisan de cette conférence est le président Nasser. Tito, dans une conférence de presse de préparation de la rencontre des pays « non alignés » sur les « blocs » précise que le but de cette rencontre des chefs d’état est bien de définir une politique commune et une coopération internationale pour ces pays. Les thèmes de réflexion seront autour du colonialisme, de l’indépendance vis-à-vis des grandes puissances et du souhait d’en sortir par l’aide, sans condition, des pays développés vers les pays en construction. Pour le P.S.U représenté à la conférence, cette réunion constitue un facteur de paix. Le P.S.U., s’appuyant sur l’exemple de la Yougoslavie, souligne que la preuve a été faite qu'un pays pouvait à la fois assurer sa totale indépendance et poursuivre la construction d'une société socialiste.
Tribune Socialiste N° 65, 2 Septembre 1961 signé Simone Lacouture

SEPTEMBRE 1961 ● BIZERTE ● APRÈS LA CONDAMNATION DE L’O.N.U. LA TENTATION CARTIÉRISTES ● La crise de Bizerte est un conflit diplomatique et militaire opposant, pendant l’été 1961, la France et la Tunisie,  indépendante depuis mars 1956. Ce conflit se joue autour de l’occupation française de la base navale de Bizerte non rétrocédée après l’indépendance de la Tunisie. Des tensions diplomatiques suite au démarrage de travaux d'extension de la piste de la base, arrivent à leur paroxysme et tournent à l'affrontement militaire du 19 au 22 juillet. Celui-ci fait de très nombreuses victimes militaires et civiles du côté tunisien.  Une résolution du Conseil de l’ONU désavoue la France. L’attitude de De Gaulle est très critiquée et le rétablissement des relations diplomatiques, le maintien de la coopération économique et technique surtout dans le domaine de l’enseignement sont fortement compromis. D’aucuns pensent d’ailleurs que l’aide post-coloniale coûte trop cher, et cette crise nourrit l’opposition aux politiques publiques d’aide au développement. En toile de fond à cette crise, le conflit algérien est très présent.
Tribune Socialiste N°65, 2 septembre 1961signé Pierre LuquetLire aussi l’article d'André Raymond sur les relations franco-tunisiennes avant et après l’indépendance in Tribune Socialiste N° 64, 29 Juillet 1964

1962

31 MARS – 1ER AVRIL 1962 ● RAPPORT D’ACTIVITÉ DU S.N.E POUR L’ANNÉE 1961-1962 ● L’ACTIVITÉ INTERNATIONALE DU S.N.E Prépartion de la Conférence Nationale Etudiante : lutte contre la guerre d'Algérie, lutte antifasciste, action anticolonialiste- (Extrait - Activité internationale)
textes de préparation à la Conférence nationale étudiante de Mars 1962, Extraits - Les activités du S.N.E

1963

JANVIER 1963 ● LIBÉREZ LES ANTICOLONIALISTES - DÉCLARATION DE LA GAUCHE ANTICOLONIALISTE ● Alors que l’indépendance de l’Algérie est effective, un certain nombre de militants qui se sont engagés aux côtés du peuple algérien ou ont refusé de lui faire la guerre restent en prison ou en exil ou demeurent privés de leurs droits civiques. C’est pour protester contre ce fait qu’a été approuvée et signée par de nombreux anticolonialistes de gauche une déclaration de soutien aux militants emprisonnés.
Sorbonne action N°2-3,  Janvier- Février 1963

AVRIL-MAI 1963 ● ENTRÉE A L’U.I.E. (UNION INTERNATIONALE DES ÉTUDIANTS) ● ADVERSAIRE Á L’ENTRÉE IMMÈDIATE et PARTISAN DE L’ADHÉSION DE L’UNEF Á L’UIE ● La question de l’adhésion de l’UNEF en tant que membre associé à l’U.I.E est depuis plusieurs années, un débat difficile au sein du mouvement étudiant. L'U.I.E. a été entre 1950 et 1960, au sein de l'UNEF, le théatre d'affrontement entre la tendance apolitique et corporatiste et les tenants d'un engagement syndical fort, même s'il fallait s'opposer ouvertement aux pouvoirs publics. En 1963 l'indépendance conquise des pays du Sud, comme la politique française vis à vis des départements d'Outre-mer amènent l'UNEF à se poser la question d'un retour à l'U.I.E. André LARQUIER, contre un retour à l'U.I.E s'oppose à Jean Médam ; ils exposent l'un et l'autre leurs positions.
Les positions d'André LARQUIER, et Jean MEDAM, Vice-Président de la F.G.E.L., in Cahiers de l’UNEF, N°4, avril – mai 1963
Etienne Mougeotte, Vice-président international – L’entrée de l’UNEF à l’UIE- Le Monde, N°spécial UNEF, vendredi 18 Octobre 1963

OCTOBRE – NOVEMBRE 1963 ● POINT SUR L’ACTIVITÉ INTERNATIONALE DES ETUDIANTS DE L’UNEF AU COURS DE L’ANNÉE 1963 ● Rencontres  sportives à Cuba, et au Brésil. Stages en Algérie pendant l’été. Festival culturel international à Rouen en septembre 1963.
Cahiers de l’UNEF, N°5 Octobre – Novembre 1963

1964

3 – 13 SEPTEMBRE 1964 ● XIIème FESTIVAL INTERNATIONAL CULTUREL DE L’UNEF ● Le Festival c’est 29 pays représentés, un millier d’étudiants, des spectacles de qualité et de haut niveau artistique dans tous les domaines. L’intérêt de ces manifestations est double : elles permettent d’instaurer des relations entre divers pays allant au-delà du domaine strictement culturel, d’autre part elles sont l’occasion d’une collaboration entre le syndicat étudiant , les structures locales et les syndicats ouvriers. Le gouvernement avait annoncé une subvention de 6000 F qui n’a été que de 1500 F. sous le prétexte politique des campagnes universitaires du mouvement étudiant. C’est le conseil général et la mairie de Lyon qui ont financé la différence, déplorant l’attitude du gouvernement et particulièrement de M.Herzog, lyonnais d’origine. Parallèlement se tenait la 1ère Conférence internationale culturelle de l’UNEF et le IVème Congrès international du Cinéma Indépendant.
Extrait de la Revue 21x 27, Novembre 1964

1965

NOVEMBRE 1965 ● LA POLITIQUE ETRANGÈRE DU GAULLISME EST-ELLE PROGRESSISTE ? ● Comment est perçu le gaullisme à l’étranger est la question posée par les étudiants du PSU. Au-delà du prestige de De Gaulle dans les pays du Tiers-monde mais aussi de son ambiguïté, le courant du renouveau socialiste pose la question des rapports avec le Tiers-monde et l’affirmation de l’indépendance par rapport à l’impérialisme américain. Seule l’instauration d’une véritable aide aux pays en voie développement sans exploitation de leurs ressources, un désarmement général, un désengagement de l’Europe vis-à-vis de tous les blocs militaires permettront de contester de façon efficace la politique gaulliste.
Lire l’article de Renée Berçot in Tribune Étudiante, Nouvelle Série N°1, Novembre 1965

1966

MARS 1966 ● LE RÉVEIL DES ÉTUDIANTS AMÉRICAINS ● Tristan MIRAND, étudiant français, adhérent E.S.U, en stage à Berkeley pendant un an et demi a pu assister à la naissance de l’agitation du milieu étudiant. La prise de conscience des enjeux de la guerre du Vietnam est très lente et les étudiants ne remettent  pas en cause le système politique américain, et l’impérialisme politique et économique qui sous-tend cette guerre.
Témoignage de Tristan MIRAND pour Tribune Étudiante, Nelle Série, Mars 1966, N°3

8 - 23 SEPTEMBRE 1966 ● FESTIVAL DE L’U.N.E.F. ● Lorsqu'en 1952, l'U.N.E.F. a conçu son premier festival, c'était dans le but de contribuer au renouveau culturel d'après-guerre et d'apporter le témoignage des étudiants, en pleine guerre froide, à la cause de la paix et de l'entente entre les peuples. Cette année le festival avait lieu à Paris alors que traditionnellement il était accueilli en province. Si on peut tirer un bilan positif, il serait bien de consacrer plus de temps aux discussions et colloques sur les problèmes de la jeunesse et des modes d’expression culturelle étudiante comme sur les formes nouvelles du théâtre et du cinéma.
Tribune Socialiste, N°295 - 1er Octobre 1966

DÉCEMBRE 1966 ● LES TERMES DE L’ÉCHANGE ● PIERRE MENDÈS-FRANCE● Au cours d’un débat organisé par la revue « Démocratie nouvelle » consacré aux rapports de la France et du Tiers Monde, Pierre Mendès-France affirme que l’aide directe au Tiers-monde reste utile mais qu’au-delà il faudrait soutenir des réformes monétaires qui élargiraient les moyens des pays sous-développés, les protègeraient et leur permettraient de participer aux échanges commerciaux internationaux. Il propose le rattachement des principales monnaies non pas à l’étalon-or, mais à un panier de matières premières constitué sous l’égide d’une Autorité internationale, créant ainsi un marché de référence qui permettrait des relations moins inégales et moins injustes entre les pays défavorisés et les pays industrialisés.
Tribune Socialiste N° 305, 8 Décembre 1966

1967

3 – 4 et 5 MARS 1967 ● BRUXELLES ● CONGRÈS DES ÉTUDIANTS SYNDICALISTES D'EUROPE ● COMMUNIQUE FINAL DU CONGRÈS
Les participants du Congrès venaient de France, de Belgique , Luxembourg, Pays-Bas etc. Ils représentaient des mouvements ou organisations de nature différentes, mais d’orientation communes en faveur de la constitution et du développement du syndicalisme étudiant en Europe.
Lire le compte-rendu

AVRIL 1967 ●- LA  C.I.E EST-ELLE FINANCÉE PAR LA C.I.A. ?● Des révélations font état de liens financiers et politiques entre la Conférence internationale des étudiants (C.I.E.), notamment, et la C.I.A.  L’U.N.E.F., qui était jusqu’à présent membre associé de la C.I.E. demande des éclaircissements, un débat public, et laisse envisager une modification radicale de son attitude à l’égard de la C.I.E.
Extrait de la revue « 21x27 » Cahiers de L'U.N.E.F, N° 16 : Lettre signée de Pierre Vandenburie, Président de l’UNEF et de Jean-Louis Peninou, Président de la Commission Internationale de L’UNEF

AVRIL 1967 ● COMMUNIQUÉS INTERNATIONAUX ● Plusieurs communiqués font état de réunions ou rencontres pour tenter d’organiser un mouvement international, notamment européen, sur des bases non plus corporatistes mais syndicales. Un point est fait sur la situation du mouvement syndical en Europe.
Extrait de la revue « 21x27 » Cahiers de L'U.N.E.F, N° 16 

AVRIL 1967 ● LA RÉSORPTION DU SOUS-DÉVELOPPEMENT ● COLLOQUE DE L’ASSOCIATION « TECHNIQUE ET DÉMOCRATIE » ● Manuel Bridier a présenté les observations du P.S.U sur la mise en place d'un plan mondial de coopération. Il a indiqué que l’aide doit répondre à trois conditions essentielles : l’aide est immédiatement indispensable, à condition qu’elle ne participe pas à la consolidation des régimes politiques et sociaux existants ni qu’elle soit un nouveau facteur de domination. Le développement économique futur doit être favorisé . Enfin, il est nécessaire que de grands ensembles régionaux ou continentaux politiques et économiques dépassent les micros nationalités. C’est avec ces grands ensembles que la coopération doit avoir lieu et non avec les États eux-mêmes. Il faut instaurer une solidarité entre les peuples contre le système capitaliste lui-même.
Tribune Socialiste N° 323, 13 Avril 1967

14 – 17 DÉCEMBRE 1967 ● ESU CONFÉRENCE NATIONALE ● La Commission Internationale a fait porter l’essentiel de ses débats sur une analyse de l’impérialisme.
Lire la suite : Tribune Etudiante N°9, Mars 1968

DÉCEMBRE 1967 ● EUROPE : LE 4ème CONTINENT ● MANUEL BRIDIER ● La question d’une stratégie socialiste internationale n’est pas seulement théorique. La guerre du Vietnam, les guérillas d'Amérique Latine, les massacres d'Indonésie, les violences de Little Rock montrent à chacun qu’il existe un lien objectif entre ces luttes et les nôtres. Sous des formes bien différentes, les luttes économiques, sociales et politiques des travailleurs occidentaux font de l'Europe le « quatrième continent » de la lutte anti-impérialiste. La lutte ne peut être menée que sur la base du socialisme contre l’impérialisme.
Tribune Socialiste N°353, 21 décembre 1967

1968

MARS 1968 ● ESPAGNE ● DÉVELOPPEMENT DES LUTTES ÉTUDIANTES
Réponse de la FUDE (Organisation d’avant-garde des étudiants espagnols) parue dans son organe « Communa » à un article du journal réactionnaire « YA » prenant à partie « les agitateurs » étudiants et les dénonçant comme les agents d'une intervention extérieure.
Tribune Étudiante N°9, Mars 1968

MARS 1968 ● INTERVIEW D’UN DES LEADERS DU « BLACK POWER » ● Stockely Carmichaël, un des leaders du « Black Power » a eu la possibilité de venir à Paris dans le cadre de la semaine « Che Guevara pour le Vietnam »
Lire l’interview, Tribune Étudiante, Mars 1968

AVRIL 1968 ● EN MÉDITERRANÉEAUSSI ● MARC HEURGON ● La Conférence des Forces Progressistes et anti-impérialistes de la Méditerranée qui vient de se tenir à Rome a porté sur les thèmes d’action immédiate contre l’impérialisme, sur le programme à moyen terme d’une contre-offensive anti-impérialiste, et sur la nécessité de définir quelles alliances et quelles structures peuvent concourir au développement de cette contre offensive. La nécessaire convergence des mouvements révolutionnaires, communistes et socialistes  bien que différents dans leur contenu et leur rôle peuvent donner forme à la lutte contre le capitalisme. Reste toutefois à effectuer un travail en profondeur sur l’analyse des structures économiques et sociales de deux rives de la Méditerranée
Tribune Socialiste N°368, 18 Avril 1968

ÉTÉ 1968 ● « UN NOUVEL INTERNATIONALISME »
Trois raisons pour donner au mouvement de mai sa pleine dimension internationale : lutte contre l’impérialisme, nécessité de définir la voie révolutionnaire vers le socialisme, coordination des luttes à l’échelon européen.
Lire  L’Etudiant De France – Nouvelle Série N°2 Juillet-Août 1968

19 NOVEMBRE 1968 ● UNEF LETTRE AU PREMIER MINISTRE DU GOUVERNEMENT IRANIEN Lettre de soutien des étudiants de l’UNEF aux 17 étudiants et intellectuels iraniens qui doivent comparaître devant le Tribunal Militaire de Téhéran.
UNEF-Inform 21 Novembre 1968 sous la signature de Jean-Daniel BENARD, Secrétaire National

20 NOVEMBRE 1968 ● LETTRE ENVOYÉE A l’U.I.E PAR LE BN DE L’UNEF
Devant l’attitude de la section étudiante de la jeunesse Dimitrovienne, l’UNEF demande que la question du Festival de Sofia soit mise à l’ordre du jour du prochain Comité Exécutif de l’IUE afin de renforcer la lutte anticapitaliste et anti-impérialisme dans le monde.
UNEF –Inform 21 Novembre 1968, sous la signature de Jean-Daniel Bénard

1969

MARS - AVRIL 1969 ● ROME ● POUR UNE MÉDIATION RÉVOLUTIONNAIRE DES MOUVEMENTS DE MASSE L'analyse du groupe de Tesi (Revue trimestrielle proche du Mouvement Etudiant) est centrée sur le problème des rapports du mouvement de masse étudiant et de la révolution prolétarienne.
Lire l'article publié par le Centre de Coordination et de Recherche sur le Mouvement Étudiant

DÉCEMBRE 1969 ● MILAN ● LA SITUATION ACTUELLE ET LES TÂCHES POLITIQUES DU MOUVEMENT ÉTUDIANT ● (traduit de l’italien par Lia Battello)
Le poids des évènements internationaux ont influencé la formation du mouvement étudiant, et sont liés à l'actuelle phase du développement particulièrement agressif de l'impérialisme. Analyse et perspectives du mouvement étudiant italien : école, science, mouvement politique de masse.
Lire l'article publié par le Centre de Coordination et de Recherche sur le Mouvement Etudiant

1970

AVRIL 1970 ● BILAN INTERNATIONAL DU 5ème CONGRÈS DE L’UNEF
Lire le compte-rendu, UNEF-Inform, N°13, Avril 1970

HAUT DE LA PAGE


credits: Secrétariat de rédaction : Roger Barralis, Pierre Montacié, Jean-François Pertus, Jacques Sauvageot | Conception web Kaz design&web | Moka Studio